L'Union Blog

Interview: L’UNION avec Milky Ways Blue Eyes

By: Mélanie Rodriguès - 31 octobre 2017 - 1

Pour clôturer mon stage au sein de L’UNION en beauté, je suis allé à la rencontre de Claire Marnette, aka Milkywaysblueyes, une des instagrammeuses les plus suivies en Belgique francophone. Elle a fait de son statut d’influenceuse une petite entreprise, multipliant les partenariats avec les marques. Le tout en parallèle à ses études de droit.

 

 

QUI ES-TU ?

Je m’appelle Claire Marnette, j’ai 23 ans, je suis étudiante en droit mais aussi bloggeuse mode depuis maintenant 4 ans et demi.

POURQUOI BLOGUEUSE ?

Avant d’avoir un blog, j’avais un forum de discussion sur la mode. Fatalement sur ce forum on parlait de bloggeuses, cela m’a donné envie de créer mon propre blog. J’avais envie de partager mon contenu, mes idées, mes bons plans, avec beaucoup de gens. J’ai créé ce blog sur un coup de tête, pendant une journée de blocus. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a un nom un peu hallucinant ! Le bouche-à-oreille a fonctionné et il s’est imposé au fur et à mesure, devenant l’un des blogs les plus lus de la partie francophone du pays.

POURQUOI UN COMPTE INSTAGRAM ?

Sur le blog, je propose un contenu très qualitatif, ce qui représente beaucoup de travail. Instagram permet de proposer un contenu différent, plus lifestyle, de façon plus spontanée.

TE CONSIDERES-TU COMME UNE INFLUENCEUSE ?

Oui dans la mesure où le but de mon blog était de créer un univers dont les gens puissent s’inspirer. Pour moi, être influenceur c’est avoir une influence sur les réseaux sociaux, induire un comportement d’achat sur son lectorat. Je pense qu’influencer est le but premier d’un blog ou d’un compte Instagram.

INSTAGRAM, TES TIPS AND TRICKS ?

Pour un beau compte, il faut déjà trouver une ligne éditoriale et directrice au niveau du contenu. Il faut aussi être régulier et produire du matériel très professionnel. Instagram est un réseau où l’image occupe une place prépondérante, avec des photos de plus en plus professionnelles. Il faut aussi réussir à trouver son style et à se démarquer des autres comptes.

Je pense que le contenu Instagram doit surtout être lié à la personnalité de la personne. Ce n’est pas toujours évident de trouver son style. On a tendance à imiter ce que font les autres. Mais au final c’est beaucoup plus naturel et spontané. C’est aussi important de trouver un bon nom (à ce niveau je ne suis pas le meilleur exemple 😉 Commencez par écrire tous les mots qui vous viennent à l’esprit, que vous aimez, essayez de les combiner puis demandez des avis autour de vous. Moi, je n’ai demandé l’avis à personne mais j’aurai peut-être dû le faire !

COMMENT BOOSTER SA VISIBILITÉ SUR INSTAGRAM ?

Commenter les posts d’autres comptes pour se faire remarquer, liker, utiliser des hashtags en relation avec les différents posts… Et surtout, il faut être très très actif !

QUELLES SONT LES ERREURS À NE PAS COMMETTRE ?

Il ne faut pas en vouloir trop, trop vite. Si j’ai aujourd’hui un grand nombre d’abonnés sur Instagram, il faut savoir que cela a pris presque 5 ans pour en arriver là ! Il ne faut pas commencer à acheter des abonnés, vous allez vous griller et vous n’aurez pas les retours que vous souhaitez. C’est un peu un cercle vicieux. C’est vraiment à déconseiller !

PARTENARIATS INSTAGRAM, POUR OU CONTRE ?

Je suis pour, étant donné que j’en fais beaucoup. Maintenant, il y a un certain débat au niveau de la transparence de la bloggeuse. J’essaie de n’accepter que des partenariats de produits dans lesquels j’ai totalement confiance ou que je connais.

INSTAGRAM, TES KIFFS ?

J’adore les boomerangs, c’est trop gai !

INSTASTORIES, TOP OU FLOP ?

Je pense que c’est un top ! Ils ont un peu copié ce que Snapchat faisait mais en mieux. Je trouve cette fonctionnalité beaucoup plus utile : on peut tagger les gens, mettre des hashtags, mettre des liens…

Le tout sur une seule plateforme c’est quand même super utile ! Snapchat est petit à petit délaissé pour Instagram stories. Donc pour moi c’est un top !

INSTAGRAM FOR BUSINESS ?

Instagram a voulu mettre en avant sa fonction business qui n’était pas très utilisée en proposant des fonctionnalités différentes et supplémentaires. Par exemple, on ne peut pas mettre de lien sur Instagram stories si on a pas de compte business, or c’est super utile dans la vie de tous les jours.

QUELS OUTILS UTILISES-TU ?

J’utilise WordPress pour le blog, LightRoom et Photoshop pour la retouche de photos, et Adode Première Pro pour le montage de vidéo. J’utilise aussi différentes applications sur le téléphone, par exemple UNUM, qui permet de visualiser les photos que vous allez poster et de les organiser dans un ordre qui vous plait. Il y a aussi LATER qui permet de programmer les posts Instagram, SNAPSEED pour écrire des textes sur mes photos… Il y a vraiment plein de petites applications super utiles !

INSTAGRAMMER, C’EST BIENTÔT DÉPASSÉ ?

Non, mais je pense qu’il faut que ça évolue, et surtout que les gens apprennent à être plus éthiques parce qu’il y a beaucoup trop de triche, de faux et d’hypocrisie. Il faut un peu plus de transparence, sinon les consommateurs ne vont plus faire confiance aux bloggeuses et… on aura plus de boulot ! C’est déjà en train d’évoluer, notamment au niveau des partenariats. Instagram propose maintenant de mentionner que c’est un partenariat rémunéré. La fonction n’est pas encore disponible ni en France ni en Belgique, mais c’est déjà top qu’Instagram le propose.

QUELS COMPTES SUIVRE ?

Tezzamb – Tezza, mode

Collage Vintage – Sara, mode

Belen Hostalet – Belen, mode

Share

0

Comments

Théo

Un article intéressant sur l'avenir des influenceurs qui fait écho à certains passages de l'interview de Claire

http://www.itinera-magica.com/influenceurs-bulle/amp/

Leave a comment