L'Union Blog

L’UNION avec Gérald Claessens à propos de référencement

By: Théodore - 31 juillet 2020 - 0

Comment accroître le trafic sur son site internet ? Nous avons posé la question à Gérald Claessens, fondateur et directeur de Knewledge. Une interview réalisée via Skype, confinement oblige, d’où la faible qualité des images et du son.

Qui êtes-vous ?

Je suis le directeur de l’agence Knewledge, basée à Bruxelles et au Luxembourg, et qui se définit comme Data Driven Digital Marketing Agency. Une agence 100 % digitale qui collecte des informations afin d’optimiser les campagnes de ses clients.

Qu’est-ce que le SEO et le SEA ?

Le SEO (Search Engine Optimisation) c’est le travail sur le référencement gratuit, dit organique. Le SEA (Search Engine Advertising) concerne le référencement payant Google Ads et Bing Ads. Le SEO regroupe tout le travail effectué sur les facteurs technique on-page/off-page. C’est un travail à moyen et à long terme qui permet d’obtenir un meilleur trafic organique grâce à un bon positionnement dans les moteurs de recherches. Le SEA, lui, se base sur la publicité et permet avec un budget défini de faire apparaître des annonces sur les moteurs de recherche. Le SEA permet d’obtenir des résultats directement, mais le trafic s’arrête dès la fin de la campagne. Avec le SEO, quelques mois sont nécessaires afin d’avoir des résultats tangibles, mais les résultats ne dépendent plus d’un budget « média ».

Sont-ils liés ?

Le référencement payant et organique se complètent : il est tout à fait possible et recommandé de se servir des données des campagnes payantes pour optimiser son positionnement dans les résultats naturels de recherche. À l’inverse, si la page de destination est optimisée pour le référencement organique par l’utilisation de bons mots-clés par exemple, cela va avoir un impact positif sur le score de qualité d’une annonce et va donc réduire le coût par clic de celle-ci.

Quels sont les principes de base d’un bon référencement ?

Il faut tout d’abord, de façon obligatoire, réfléchir POUR l’utilisateur.

Ensuite, il est nécessaire de prêter attention aux outils de référencement incontournable : Title (titre), méta description (description courte de la page qui sert d’annexe pour le moteur de recherche) et enfin les balises H1 (Renvoi au titre. Balise très importante). Pour obtenir un bon référencement, il faut que ces outils soient UNIQUES pour chaque page d’un site web. Ensuite, il faut faire jouer la popularité, son réseau, faire connaître le site et avoir un maximum de liens qui pointent vers celui-ci.

Quel résultat espérer d’un travail sur le SEO ?

L’évolution du trafic organique d’un site internet suite à un travail sur le référencement varie généralement entre 15 à 50 %. Dans les meilleurs cas, il est même possible de voir ce trafic doubler.

Combien ça coûte ?

Pour un projet de référencement naturel, la prestation de base se situe entre 2.000 et 3.000 euros. Ce prix peut monter jusqu’à quelques dizaines de milliers d’euros, pour les plus gros projets. Cela concerne par exemple de gros sites e-commerce où les entrées sont nombreuses et le travail d’optimisation plus long.

Quelles sont les tendances en termes de référencement ?

Il existe 2 tendances principales en termes de référencement : tout d’abord la prise en compte de l’expérience utilisateur dans les paramètres du référencement. Aujourd’hui Google est capable d’analyser les taux de rebonds et taux de clic sur les pages d’un site. Ce calcul de l’engagement sur une page web permet de déceler l’expérience utilisateur. Plus l’expérience utilisateur sera bonne, plus l’impact sera positif sur le référencement.

S’ajoute à cela, la vitesse de chargement des pages. Au départ, Google donnait beaucoup d’importance, uniquement aux recherches mobiles. Mais maintenant, c’est généralisé et la prise en compte de la vitesse de chargement concerne également les desktops et tablettes. La vitesse est aujourd’hui un réel critère de satisfaction pour l’utilisateur. Un temps de chargement court favorise le référencement. C’est ici que nous comprenons que ces deux tendances se rejoignent car l’expérience utilisateur dépend en partie de la vitesse de chargement des pages.

SEO vocal ? Réalité ou simple buzz ?

Le SEO vocal renvoi à toute demande effectuée par la voix comme Siri, Cortana ou encore Alexa.

Il y a maintenant 2 ans, aux Etats-Unis, il était considéré que plus de 10% des recherches mobiles étaient effectuées par la voix. Aujourd’hui, en Europe, les chiffres augmentent car nous sommes probablement à 15 voir 20 % de recherches mobiles vocales.

Le mot de la fin ?

Le référencement, c’est être présent au bon moment, au bon endroit et pour la bonne personne.

Share

0

Comments

No comment yet for this article.

Leave a comment